La Ferme des Rescapés
La Ferme des Rescapés

ADOPTER UN ANIMAL AU REFUGE EN SAUVE UN AUTRE !

Les petits ruisseaux font les grandes rivières !

Sur Teaming,

soutenez-nous

en rejoignant les personnes qui donnent

1 €/mois !

Nous recherchons des dons de tables, étagères, arbres à chats, niches...

Merci pour eux

MERCI DE NOUS CONTACTER DE PREFERENCE PAR TELEPHONE AU

06 04 42 12 01

OU

06 04 41 80 45

NOUS N'AVONS PAS LE TEMPS DE REPONDRE AUX MAILS  

Adresse :

LA FERME DES RESCAPES
Le Fraysse

46700 Cassagnes

Nous avons constamment besoin de dons matériels pour les animaux tels que de la nourriture, des produits d'entretien, des paniers, et des couvertures

La Ferme des rescapés n'est pas un parc animalier. Il n'est pas possible de visiter. Pour des raisons de sécurité, et de tranquillité pour les animaux, il est interdit de rentrer dans les prés, bâtiments ou chatteries.

Pour une adoption, un abandon ou pour amener des dons, merci de convenir au préalable d'un rdv, avec une responsable du refuge.

L'association recherche des bénévoles, notamment une personne sérieuse qui, bénévolement ou contre remboursement des frais d'essence, pourrait faire des allers-retours chez le vétérinaire ou aller chercher des animaux errants sur des sites...

Cliquez ici pour en savoir plus !

La souffrance n'a pas de frontières

 

 

Comme vous le savez, ces derniers mois, nous avons accueilli une centaine de chiens rescapés de deux fourrières de Roumanie, qui vivaient dans les pires conditions possibles.

 

J’aimerais vous raconter l‘histoire de l’un d’eux, arrivé récemment :

 

Il s’agit de Teardrop, chien loup croisé berger allemand de 11 ans.

 

« J’ai vécu toute ma vie dans les rues de Piatra Neamt avec mes sœurs et frères. Ma mère était très jeune lorsqu’elle nous a mis au monde, mais elle nous a donné beaucoup d’amour.

 

Je me souviens que nous étions constamment obligés de courir, de fuir, sans cesse chassés par les hommes, par les dogcatchers et par les marchands, lorsque nous tentions de voler un peu de nourriture.

 

Mais, le soir venu, quand nous nous installions pour la nuit dans les cachettes des maisons abandonnées, il y avait de grands moments de tendresse. Ma mère nous léchait soigneusement de partout en nous chuchotant des mots d’amour à l’oreille, comme pour compenser le fait de ne pas avoir assez de lait pour nous.

 

Ils ont attrapé mes deux frères, qui ne sont plus jamais sortis de la fourrière et ma petite sœur tant aimée s’est faite écraser par un camion qui n’a pas freiné.

 

Ma mère, alors envahie d’eczéma et d’une extrême maigreur, a été attrapée par un paysan puis mise à la chaîne pour monter la garde.

Je la voyais souvent, le soir, mais elle ne m’a pas autorisé à rester.

Je l’ai retrouvée morte de froid, ensevelie sous la neige.

 

J’ai couru et couru… Je me suis battu avec d’autres mâles pour un peu de nourriture.

 

Au fil des ans et à cause du froid et de l’humidité, mes os ont commencé à me faire souffrir. J’ai perdu ma souplesse et mon énergie. Je me suis senti de plus en plus fatigué.

Un jour, les dogcatchers m’ont attrapé. J’étais trop faible et trop usé pour m’enfuir à toute vitesse.

Ils m’ont jeté une corde autour du cou qu’ils maintenaient à l’aide d’un bâton en m’étranglant presque.

En même temps, ils m’ont battu violemment et j’ai senti mon sang couler.

J’ai entendu d’autres chiens crier très fort.

C’était une de ces fameuses rafles.

Ils m’ont jeté dans un camion, puis dans une cellule de la fourrière. Cet endroit sentait la terreur et la mort.

Pendant des mois, je suis resté caché au fond d’une niche sans oser sortir, pour ne pas provoquer les autres chiens.

Dans la nuit, j’entendais des cris de chiens, battus à mort par les dogcatchers ou déchirés par d’autres chiens pour un peu de croquettes.

Nous avions tous constamment faim et soif.

 

Un jour, quelqu’un est venu pour me faire des piqûres. Puis, quelques semaines plus tard, cette personne est revenue pour me mettre dans une cage et dans un autre camion.

Nous nous sommes tous débattus... en vain.

 

Le voyage était long mais les gens étaient gentils.

Nous sommes arrivés en pleine nuit. Il y avait beaucoup d’autres chiens qui aboyaient.

Deux femmes sont venues et nous ont sorti de nos cages.

Elles nous ont parlé dans une autre langue, qui ressemblait un peu au roumain.

C’étaient des mots gentils, mais…

Elles nous ont installés dans une chambre où il faisait chaud et elles nous ont donné à chacun un grand bol de nourriture, grand comme je n’en avais jamais vu de ma vie. Un grand bol rien que pour moi.

J’ai regardé les autres chiens, arrivés en même temps que moi.

Personne n’osait bouger.

Plus tard, la plus âgée des deux femmes est venue pour me caresser doucement et me chuchoter des mots tendres.

Durant cette nuit, une chaleur a envahi mon corps et j’ai rêvé de ma mère qui nous léchait les oreilles avec tout son amour.

Le matin, quand je me suis réveillé, mes oreilles étaient encore humides… »

 

ANIMAUX   A   L' ADOPTION  

Pour en savoir plus sur les tarifs et le contrat signé entre l'adoptant et la ferme, cliquez sur "Conditions d'adoption" à gauche !

 

 

POUR L'ADOPTION D'UN CHIEN OU D'UN AUTRE ANIMAL (EQUIDE, CHEVRE...), MERCI DE NOUS CONTACTER UNIQUEMENT PAR TELEPHONE

06 04 41 80 45

                                 Les chiens

 

 

En adoptant un chien à la Ferme des Rescapés, vous sauvez également la vie d'un autre chien menacé d'euthanasie ou voué à une mort certaine.

Par exemple,ci-dessous, les photos de Nala, très maltraitée dans une fourrière roumaine et qui se reconstruit maintenant à la Ferme des Rescapés où elle est très heureuse, ainsi que les photos de Banu, mourante en Roumanie et aujourd'hui adoptée par une super famille.

 

N'hésitez pas à prendre rendez-vous pour venir voir les chiens de notre refuge !

 

En ayant un contact direct avec nos chiens, vous ferez certainement une belle rencontre, peut-être d'ailleurs la plus inattendue, ou vous conforterez votre coup de coeur pour un chien vu sur notre site.

 

Nala en Roumanie

                                                                                                                    Nala reprend goût à la vie à la Ferme des Rescapés

Banu mourante en Roumanie

Banu, soignée à la Ferme des Rescapés et sauvée, est maintenant très heureuse dans sa famille

Davina maltraitée en fourrière, en Roumanie

Davina soignée à la Ferme des Rescapés

Davina et Chow, deux rescapés de Roumanie, à la Ferme des Rescapés

Nous connaissons parfaitement le comportement, le caractère et les besoins de chacun de nos chiens. Lorsque vous venez à leur rencontre cela nous permet de vous conseiller, de vous guider dans le choix du chien qui correspondra le mieux possible à vos attentes et à votre mode de vie. 

 

Liste de nos chiens à l'adoption ici.

Les autres animaux de la Ferme des Rescapés

 

Le refuge n'accueille pas seulement des animaux de compagnie mais également des animaux exploités par l'Homme, maltraités, négligés, mal nourris, et qui, après de longues années d'exploitation, sont destinés à l'abattoir.

 

Si vous pensez pouvoir leur offrir un cadre de vie privilégié, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone pour de plus amples renseignements.

 

Cliquez ici pour voir les animaux adoptables

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© La Ferme des Rescapes