La Ferme des Rescapés
La Ferme des Rescapés

Nous recherchons des dons de canapé, tables, étagères, arbres à chats, niches...

Merci pour eux

 

MERCI DE NOUS CONTACTER DE PREFERENCE PAR TELEPHONE AU

05 65 36 64 85

OU

06 04 41 80 45

NOUS N'AVONS PAS DE TEMPS POUR REPONDRE AUX MAILS

Nos coordonnées

LA FERME DES RESCAPES
Le Fraysse

46700 Cassagnes


Téléphone :

05 65 36 64 85

06 04 41 80 45

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

L'association possède également un blog dans lequel elle publie ses actions, des nouvelles des animaux ou informe ses donateurs de ses besoins les plus urgents.

N'hésitez pas à y jeter un coup d'oeil !!!

http://lafermedesrescapes.over-blog.org/

Nous sommes toujours à la recherche de dons matériels pour les animaux tels que de la nourriture, des produits d'entretien, des paniers, et des couvertures

Recherche familles d'accueil pour chatons

VENTE DE JUS DE POMMES BIOLOGIQUE CERTIFIE AU PROFIT DES ANIMAUX

2,7€ / bouteille de 1L

SAUVER DES VIES     Bonjour, nous sommes à la recherche de personnes qui seraient prêtes à faire du covoiturage pour des chats. Les points de départs sont souvent Paris, la Vendée (85), Bergerac, Agen, Toulouse, et bien d'autres villes ou départements. Pour plus d'infos nous contacter. 

Merci pour eux

La Ferme des rescapés n'est pas un parc animalier. Il n'est pas possible de visiter. Pour des raisons de sécurité, et de tranquillité pour les animaux, il est interdit de rentrer dans les prés, bâtiments ou chatteries.

Pour une adoption, un abandon ou pour amener des dons, merci de convenir au préalable d'un rdv, avec une responsable du refuge.

L'association recherche une personne sérieuse qui, bénévolement ou contre remboursement des frais d'essence, pourrait de temps à autre amener ou aller chercher un animal chez le vétérinaire ou sur un site de piège...

Retrouvez-nous sur facebook ! https://www.facebook.com/LaFermeDesRescapes

Actuellement une soixante de moutons, de diverses races, vit à la Ferme.

Pour leur grande majorité, ils étaient destinés à l’abattoir pour y subir un abattage rituel, c’est-à-dire égorgés encore conscients sans étourdissement préalable.

Quelques-uns nous ont été confiés par des particuliers qui n’avaient plus les moyens de les garder, mais ne pouvaient se résoudre à les vendre par peur qu’ils ne finissent égorgés pour la boucherie.

Ils vivent maintenant en parfaite harmonie avec les chevaux et les chèvres.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© La Ferme des Rescapes